L´organisation

L´encadrement

26 collaborateurs, 3 bénévoles, 5 à 7 volontaires et quelques stagiaires d'école
  • 21 personnes pour les ateliers, la vie quotidienne et les activités culturelles
  • 3 personnes pour les services techniques
  • 3 personnes pour l'administratifs
  • 3 thérapeutes

La direction collégiale

La direction du Foer Les Sources est collégiale : toutes les responsabilités liées à la direction et au fonctionnement du Foyer sont assumées par des collaborateurs, membres du Collège, et mandatés à cet effet, individuellement ou en comission.

Un Conseil de Direction garantit le bopn fonctionnement de cette direction collégiale : l'un de ses mebres porte une délégation de pouvoir du Conseil d'Administration.


La démarche de qualité

Garantir le meilleur accompagnement auprès des compagnons : le choix d'une démarche qualité qui se construit depuis une dizaine d'années.

"Chemins vers la qualité", la démarche choisie par le Foyer Les Sources, a été explicitement créée pour les organismes sociaux. Elle vise à une amélioration constante du service rendu, des conditions qui y mènent, mais aussi du bon état de santé de l'organisme social et de tous les acteurs qui le composent, au sens d'une "salutogénèse".


La participation des compagnons à la vie et l'organisation de l'institution

Dans la logique de la sociothérapie, les compagnons sont amenés à participer à la vie du Foyer Les Sources qui est considéré comme leur "chez-soi" :

- sur le plan individuel : par les entretiens et les projets individualisés
- Sur le plan collectif : par les réunions de concertation, d'information, de rétrospective ou d'évaluation
- Avec les partenaires du Conseil de la Vie Sociale, compagnons, parents, collaborateurs, membres de l'association ou de la commune :
  • rencontres régulières
  • information des travaux, des projets, de l'organisation, ...
  • comptes rendus d'activités de la vie institutionnelle, culturelle, ...
  • questionnaire de satisfaction
  • ...

Recours interne et médiations

La garantie de qualité de l'accompagnement nécessite aussi un traitement des cas de disfontcionnements ou difficultés que peuvent rencontrer les compagnons.
Une instance, une personne ressource est nomméz pour écouter les doléances des compagnons et assurer une réponse adéquate, avant de recourir à la personne qualifiée auprès du Conseil Général.